logofete

BONNE ANNÉE

04

 

Nous venons de tourner la page 2018 et il est de rigueur de s’adresser les meilleurs vœux.

Cette année nous souhaitons les adresser plus particulièrement aux murs, aux rues, aux gares, aux bureaux de poste, aux casernes des pompiers et aussi aux ombres, aux disparus qui sont encore là.

Je me souviens de cette dame dans le documentaire « Les invisibles » de Sébastien Livshitz qui disait « Les murs sont pleins de souvenirs, les murs ont pris les choses, c’est pour ça que c’est émouvant, les murs ont vu, ont entendu des choses, ils s’en rappellent. S’il se passe quelque chose c’est parce que les murs nous disent aussi, il y a communication…On peut parler à une gare, elle entend, la gare entend. La gare voit mon père, la gare le voit encore mon père… »

C’est décidé, cette année plus que jamais nous continuerons a parler avec les murs, avec les villes, avec le vent et la nuit. Nous ferons du théâtre partout, dans la montagne, au coin d’une rue, sous un arbre ou dans des champs.

Et nous ne serons pas seul, il y aura Matthew avec nous, ce jeune homosexuel assassiné il y’a 20 ans aux Etats-Unis et dont nous vous raconterons l’histoire.

Il y aura aussi John, Bobby, Jean-Louis, Piarres et Emilienne.

Ils seront tous là, les murs les voient encore, les murs les entendent.

 

« Objets inanimés, avez-vous donc une âme
Qui s’attache à notre âme et la force d’aimer ?… »

 

Bonne année.

Jour de Fête Compagnie