logofete

BIDEA

 2017

« Un jour on s’est demandé qui étaient ceux qui n’apparaissaient pas sur les photos, quelles étaient toutes ces histoires perdues… On a alors ouvert nos albums de famille et on a réalisé qu’il y avait des personnes dont on avait seulement entendu parlé, mais qui n’apparaissaient pas sur les photos. Elles étaient devenues fantômes, légendes, mythes. On a commencé à écouter… Et nous sommes allés sur ces lieux, nous avons trouvé la terre, les arbres et nous avons écouté les voix, dans leurs langues. Nous avons entendu qu’une petite fille était venue de la rivière, le miracle du village, nous avons entendu parler d’une apparition, nous avons écouté et nous nous sommes rendus compte qu’il s’était passé des choses sous cet arbre. Nous avons réalisé que les chemins s’ouvrent avec des histoires, que lorsqu’il n’y a pas de photo, il y a des histoires pour remplir les albums.»

 

Initié en 2016 dans le cadre de Donostia-San Sebastian 2016 capitale européenne de la culture, «Bidea» est d’abord créé dans sa forme de randonnée spectacle avec la volonté de mettre en valeur le patrimoine naturel et culturel grâce au théâtre.

En 2017, nous proposons à Luis Alberto Rodriguez, auteur mexicain, de nous accompagner dans la réécriture de ce projet afin d’en créer une forme fixe pour l’extérieur.

Parallèlement à cette forme fixe jouée dans les parcs, le spectacle continue également sa route en version randonnée.

VIDEO

ÉQUIPE ARTISTIQUE

Conception: Jour de Fête Cie

Mise en scène: Ludo Estebeteguy

Mise en mots: Luis Alberto Rodríguez

Avec: Alaia Berhonde, Charlotte Maingé, Lore Goyetche, Sebastien Desgrans, Francisco Dussourd et Ludo Estebeteguy.

Scénographie/Costumes : Francisco Dussourd

Création musicale: Sebastien Desgrans

Intervenante chant: Naia Robles

Traductions : Luisa Pena Montero et de Jon Xabier González

Création graphique: Vincent Dupont / Francisco Dussourd

Photographies: Luc Médrinal

Captation / Montage vidéo : Peio Duhalde / Jali Films

MENTIONS LÉGALES / SOUTIENS

Cette création a reçu le soutien d’HAMEKA – Fabrique des arts de la rue / Institut culturel Basque / Conseil Départemental des Pyrénées-Atlantiques / Office Public de la Langue Basque / San Sebastián Capital Europea de la Cultura 2016 / Eihartzea Kultur Etxea / La fabrique affamée

CRÉDIT PHOTO

Antton Sanchez

Irudia Ireki

CRÉDIT VIDEO

Peio Duhalde / Jali Films